A propos de l’honneur insigne d’avoir le droit de dîner tous les jours avec madame la marquise. “Le rouge et le noir (French Edition)” de Stendhal

“–C’est pour moi, monsieur, la partie la plus pénible de mon emploi. Je m’ennuyais moins au séminaire. Je vois bâiller quelquefois jusqu’à mademoiselle de La Mole, qui pourtant doit être accoutumée à l’amabilité des amis de la maison. J’ai peur de m’endormir. De grâce, obtenez-moi la permission d’aller dîner à quarante sous dans quelque auberge obscure.” from “Le rouge et le noir (French Edition)” by Stendhal
http://amzn.eu/6PPbMsu

Advertisements